L’Union a participé au Comité de Sécurité de l’Ambassade, organisé dans le Salon d’Hercule du Palais Farnèse, en présence de l’Ambassadeur Monsieur Masset, de la Consule Camille Pauly, de tous les Consuls régionaux d’Italie, des directeurs des établissements scolaires francais en Italie (Rome, Milan, Florence et Naples), des conseillers consulaires. Comme l’a dit l’Ambassadeur dans son discours introductif, toute la famille italienne s’est ainsi retrouvée réunie au Palais Farnèse et cela ne s’était pas produit depuis deux ans.

Monsieur Christian Masset a tout d’abord illustré de manière concrète et précise quel était le contenu et l’enjeu du Traité du Quirinale, qui couronne une année d’exception diplomatique pour les relations franco-italiennes. En effet, ce beau traité qui fige un moment de grace dans les relations entre la France et l’Italie est un texte historique, un moment important pour nous tous et nous devons nous en réjouir.

Le Traité du Quirinale a plusieurs objectifs: i) sceller l’amitié entre la France et l’Italie; ii) surmonter le paradoxe de la proximité entre nos deux pays; iii) créer un réflexe franco-italien; iv) faire de l’union de la France et de l’Italie une force d’entrainement pour l’Europe.

Le Texte comprend une feuille de route qui sera modifiée chaque année et qui vise à: i) fixer une vision commune européenne de promotion d’un nouveau bilatéralisme; ii) fixer des mécanismes de consultation permanente (tous les trimestres un ministre de chaque état participera au conseil des ministres de l’autre état); iii)  être la matrice d’une politique d’échange.

Le texte est riche et varié, dans tous les domaines, et le Traité du Quirinale « ne sera que ce qu’on voudra bien en faire », précise Monsieur l’Ambassadeur, en ajoutant que la volonté politique pour le couronner de succès est forte.

S’est ensuite exprimé le ministre conseiller, officier de sécurité de l’Ambassade, monsieur Christophe Lemoine, qui a ensuite donné la parole aux consuls de Naples et de Milan, eu égard notamment aux autres sujets liés à la sécurité en Italie, à savoir: les risques sismiques, la criminalité organisée, l’immigration, le terrorisme, les mouvements extremistes violents, la cybercriminalité.

Enfin, un point d’actualité a été fait par Monsieur Vigouroux sur l’urgence sanitaire Covid. A ce sujet, nous vous renvoyons une nouvelle fois au site de l’Ambassade mis à jour qui renseigne sur toutes les modalités d’entrée sur les territoires francais et italien, pendant ces fetes de fin d’année (https://it.ambafrance.org/Coronavirus-Covid-19-situation-en-Italie-10236). Vous pouvez aussi consulter notre dernier flash actualités sur la question.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *